Sélectionner le bon artisan pour ses travaux

choisir

Comment peut-on reconnaître un artisan qualifié d’un arnaqueur ? Toute personne aspirant à réaliser des travaux peut être amenée à se poser cette question, et ce à juste titre ! Sélectionner le bon artisan pour ses travaux peut devenir rapidement un réel challenge. Comment peut-on être sûr que l’artisan finalement choisi fournira une prestation de qualité et sans bavure. Vous souhaitez réaliser des travaux mais vous ne savez pas vers qui vous tourner ? Le Label Artisan de Confiance vous indique les points de vigilance dans la recherche d’un artisan compétent et qualifié.

Comment trouver et identifier un artisan qualifié ?

trouver

Le budget ne doit pas être le seul facteur à prendre en compte dans la recherche d’un artisan. En effet, outre le coût de la prestation, il est important de se renseigner sur le professionnalisme et le savoir-faire de l’artisan. Ainsi, il convient de se poser les questions suivantes :

  • Comment vérifier les compétences de l’artisan ?
  • Comment vérifier le sérieux de l’artisan ?
  • Faut-il favoriser les artisans labellisés ?
  • Quelles sont les assurances obligatoires pour l’artisan ?
  • Puis-je demander des devis à plusieurs artisans avant d’en choisir un ?

1/ Faites jouer votre réseau

 Mais surtout, n’hésitez pas à demander conseil autour de vous. Si vous êtes à la recherche d’un artisan compétent pour tel ou tel type de travaux, tournez vous vers votre réseau. Peut être vos voisins sauront vous recommander un professionnel de l’artisanat qualifié. Ou bien un ami vous conseillera de faire appel à telle personne avec qui il eu une mauvaise expérience. Il ne faut pas sous-estimer l’impact du réseau pour sélectionner le bon artisan pour ses travaux.

2/ Vérifier les compétences de l’artisan

Sélectionner le bon artisan pour ses travaux passent également par une phase de renseignement sur les professionnels du secteur disponibles. Lors de vos recherches, n’hésitez pas à vous renseigner sur l’artisan grâce à ses différents supports médiatiques. Consulter sa fiche Google My Business est un excellent début. Outre la possibilité d’obtenir ses contacts et de prendre connaissance de ses horaires de disponibilités, la fiche GMB vous permet de consulter les avis déposés par d’anciens clients de l’artisan. Vous pouvez ainsi découvrir le ressenti des particuliers ayant eu affaire à cette personne ainsi que leur retour sur cette expérience. La fiche Google My Business de l’artisan peut également vous rediriger vers sa page web ou ses réseaux sociaux. Ces médias permettent aux professionnels de l’artisanat de partager des photos et vidéos de leurs projets. De plus, la présence de l’artisan sur les réseaux sociaux est également un signe positif de son professionnalisme. Outre les publications de leurs différents ouvrages, vous pouvez regarder les commentaires déposés et jauger le caractère de l’artisan face aux critiques.

3/ Vérifier le sérieux de l’artisan

La recherche d’un artisan compétent et qualifié passe également par la vérification de son existence juridique. Rien de plus désagréable que d’avoir affaire à un professionnel de l’artisanat manquant gravement de professionnalisme. Le travail au black n’est pas une pratique à prendre à la légère. Le premier réflexe à avoir pour s’assurer du sérieux de la personne est de vérifier qu’il figure bien sur le registre du répertoire des métiers, ou que son entreprise dispose bien d’un numéro SIRET. Ces informations doivent être inscrites sur les devis émis par l’artisan, tout comme le numéro d’immatriculation au répertoire des métiers si il exerce leur activité artisanale comme activité professionnelle principale. C’est d’ailleurs pour cela que certains artisans décident d’afficher ces informations directement sur leurs cartes de visite. Ceci afin d’inspirer plus facilement confiance au potentiel client .De plus, vous pouvez également vérifier le parcours de formation grâce au registre de la chambre des métiers. Cette dernière accorde la qualité d’artisan aux individus disposant d’un BP, d’un CAP, ou un autre diplôme équivalent, ou bien exerçant une activité artisanale depuis au moins trois ans.  Pensez donc à toujours vérifier que l’artisan est immatriculé au registre des métiers, sans vous priver au passage de vérifier le niveau de formation de la personne.

4/ Faut-il favoriser les artisans labellisés ?

Outre la qualification et le cursus de formation suivi et validé par l’artisan, il est grandement conseillé de s’orienter vers des professionnels du secteur étant labellisés. En effet, il s’agit pour beaucoup, et à juste titre, d’un gage de qualité envers l’artisan, témoignant de son savoir-faire et de la qualité de son travail. De plus, vous pouvez également recevoir des bénéfices en employant les services d’un artisan labellisé. Par exemple, les professionnels de l’artisanat labellisés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) vous permettent de bénéficier de crédits d’impôt pour les travaux relatifs aux économies d’énergie. Il existe des dizaines de labels applicables à différents corps de métiers de l’artisanat. Nous pouvons constater cela à travers les nombreuses dénominations du label Qualit’ : QualiPV est un label propre au domaine du photovoltaïque là où Qualit’Enr se rapproche de l’industrie solaire thermique. Le Label Artisan de Confiance, référence qualité de l’artisanat, vous permet, quant à lui, octroie son Label a des artisans ayant fait leur preuve auprès de clients. Ces derniers sont appelés à fournir un témoignage de leur expérience et de leur ressenti vis à vis du travail réalisé par l’artisan. Les artisans labellisés Artisan de Confiance deviennent, par le biais de multiples retours positifs de la part de leurs clients, des ambassadeurs de qualité dans leurs activités artisanales. Ce label est un excellent outil si vous êtes à la recherche d’un artisan compétent et qualifié ayant fait ses preuves et inspirant la confiance de par son professionnalisme.

5/ Quelles sont les assurance obligatoires pour l’artisan

Si un artisan vient à vous présenter ses services sans fournir à un quelconque moment une assurance ou une garantie, fuyez ! Il existe quatre garanties devant être obligatoirement souscrite pour le compte de l’artisan. Le Label Artisan de Confiance, référence qualité de l’artisanat, vous les présente :

  • L’assurance responsabilité civile professionnelle : cette assurance permet de couvrir l’artisan si il commet des fautes ou provoque des dommages durant le chantier.
  • La garantie du délai de livraison : cette dernière garantit au client de recevoir un remboursement en cas de non respect de la période du chantier originellement prévue, par exemple en cas de retard des travaux
  • La garantie de parfait achèvement : cette assurance permet de couvrir les travaux réalisés si ces derniers venaient à montrer des défauts de conformité ou des signes de dégradation pendant la première année à partir de la date de fin du chantier
  • La garantie décennale : cette assurance partage des similitudes avec la garantie de parfait achèvement, à la différence que celle-ci couvre les travaux sur une durée de dix ans à partir de la date de fin du chantier. Cette assurance ne s’applique qu’aux projets de grande envergure, comme la construction de maison et appartements par exemple. Aussi, elle n’est pas forcément obligatoire pour toutes les activités artisanales. En vérifiant que l’artisan a bien souscrit à ces trois, ou quatre selon les cas, assurances, vous protégez le chantier et facilitez la procédure en cas de dommages causés par l’artisan et de litiges rencontrés avec ce dernier.

6/ Puis-je demander des devis à plusieurs artisans avant d’en choisir un ?

Demander à un artisan d’éditer un devis ne représente en rien un engagement de la part du client. Le devis consiste en un document présentant le projet, la date de début et de fin, ou bien la durée, ainsi que le prix de la prestation. Les différentes notions abordées avec le client et les compromis convenus doivent impérativement figurer dans une partie mention. Pour un même type de prestation artisanale, il est conseillé de demander au moins trois devis auprès de différents professionnels. Ceci vous permet de comparer les grilles tarifaires appliquées par les artisans ainsi que les demandes exigées par l’artisan. Prendre contact avec plusieurs professionnels du secteur accroît les chances d’un particulier de sélectionner le bon artisan pour ses travaux.

Par exemple, si l’artisan souhaite appliquer des pénalités en cas de retard de paiement, cette information doit impérativement apparaître sur le devis. Dans le cas où cette règle a seulement été évoquée de manière orale, ou bien si l’artisan ne vous en a pas informé, vous n’êtes pas engagé à la respecter.

De plus, le soin dédié à la rédaction et à la présentation du devis peut avoir son importance auprès des particuliers. En effet, ces derniers peuvent être réticents face aux erreurs de grammaire et de conjugaison. De l’autre côté, un devis bien présenté détaillant avec précision les différents points abordés avec le client dégage une image bien plus sérieuse de l’artisan.

Si vous avez aimé l'article, partagez-le.