Comment devenir menuisier ?

Comment devenir menuisier Quelle formation suivre pour devenir menuisier ? Quelles sont les différentes spécialités possibles dans cette profession à fort potentiel ? Découvrez quelles sont les qualités requises et les avantages et inconvénients de ce métier d’avenir. Combien gagne un menuisier et quels sont les débouchés ? Le Label Qualité « Artisan de Confiance » vous dit tout.

Découvrez le Label Qualité CAC Artisan de Confiance

Vous arrivez sur le site du Label Qualité CAC Artisan de Confiance pour la première fois ? N’hésitez pas à découvrir ce Label Qualité qui vous permet d’obtenir directement toutes les coordonnées des très bons artisans de chaque région.  Pas d’intermédiaire, ni de commission. Apprenez à choisir sereinement vos artisans grâce au Label Qualité « Artisan de Confiance » et découvrez avec quelle rigueur les artisans sont labellisés.

 La confrérie des artisans de confiance

Découvrir le métier de menuisier

Avant d’aborder la question revenant à savoir « comment devenir menuisier », un point offert par le Label Qualité « Artisan de Confiance » sur les différentes facettes de ce métier. Devenir artisan menuisier ouvre à différentes spécialités possibles : menuisier ébéniste, menuisier poseur,  menuisier agenceur ou encore menuisier parqueteur. Le métier de parqueteur étant une discipline à part entière, mais de nombreux menuisiers ont les compétences et l’expérience requises pour poser du parquet avec brio.

Nous aborderons donc des points essentiels vous permettant de découvrir :

  1. Comment devenir menuisier ?
  2. Quelle formation suivre pour devenir menuisier ?
  3. Combien gagne un menuisier ?
  4. Quels sont les débouchés possible du métier de menuisier ?

Comment devenir menuisier : menuisier ébeniste ou menuisier poseur ?

Un menuisier est un artisan du bâtiment intervenant en second oeuvre.

Cette spécialité de l’artisanat très recherchée ouvre sur des débouchés très différents : de l’atelier à la pose, de la conception à l’agencement, du bois aux différents matériaux. Comment choisir sa spécialité en tant que menuisier ? Cette réflexion affinera la réponse à la question : « Quelle formation suivre pour devenir menuisier ». Puisqu’à chaque spécialité, sa spécialisation en terme de cursus.

En tant que menuisier ébéniste, le professionnel fabrique des éléments tels que meubles, portes ou fenêtres notamment. Il est alors amené à travailler essentiellement avec le bois. En revanche, les avancées technologiques et la création de nouvelles matières, l’ont amené à se perfectionner également au travail du PVC ou de l’aluminium. On s’éloigne alors de l’ébénisterie pure pour toucher à de l’agencement ou de la fabrication en atelier.

Le menuisier poseur ou le menuisier agenceur peut travailler, quant à lui, à la fois chez vous et en atelier pour ce qui demande de la préparation. Le menuisier poseur intervient alors pour tout remplacement de menuiseries, agencement intérieur ou aménagements extérieurs. A la fois formés à la pose et au travail des plans et à la construction des pièces assemblées, puis posées chez vous, il est demandé au menuisier de faire preuve de minutie, de dextérité, da capacité de projection et un goût certain en terme d’aménagement intérieur et de décoration. Il doit être capable de conseiller au mieux et d’être réctif lors de besoin du client suite à intrusion et au besoin de sécurisation du domicile demandé. Les très bons menuisiers se distingue également par leur très grande adaptabilité aux imprévus.

Découvrons maintenant quelle formation suivre pour devenir menuisier.

Comment devenir menuisier : quelle formation suivre ?

comment devenir menuisierLes perspectives d’embauche et le salaire d’un menuisier dépendent de l’expérience, mais également beaucoup de la qualité de la formation suivie pour devenir menuisier. Si vous vous demandez combien gagne un menuisier, il convient également d’envisager les différentes perspectives d’évolution de poste et de construire une carrière sur le long terme. A la clé une évolution de salaire non négligeable.

Pour que le métier de menuisier n’ait plus de secret pour vous, découvrons ensemble quelle formation suivre pour devenir menuisier ? Différentes possibilités de formations pour devenir menuisier s’offrent à vous..

Quelle formation pour devenir menuisier dès la 3eme : passer un CAP menuiserie :

Comment devenir menuisier sans avoir le BAC ? Il est possible dès la fin de la 3ème de s’orienter vers une formation pour devenir menuisier en passant un Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) en deux ans. Il en existe plusieurs qui présentent toutes des spécialisations différentes :
• CAP menuisier installateur
• CAP menuisier fabricant de menuiserie et agencement
• CAP menuisier en sièges
• CAP constructeur d’ouvrages du bâtiment, en aluminium, verre et matériaux de synthèse.
• CAP arts du bois (option tourneur, marqueteur, sculpteur ornemaniste)
• BCP menuisier agenceur
• MC parqueteur

Quelle formation suivre pour devenir menuisier en passant un BAC pro menuiserie :

comment devenir menuisierVous souhaitez poursuivre un peu plus vos études pour devenir menuisier ? Vous aimeriez obtenir des compétences et connaissances supplémentaires ? Vous pouvez suivre une formation pour devenir menuisier en passant un BAC PRO dans un lycée ou un centre dédié.

Parmi les formations possibles pour devenir menuisier :
• Bac pro technicien menuisier-agenceur.
• Bac STI spécialité génie mécanique avec option bois et matériaux associés.
• Bac pro technicien de fabrication bois et matériaux associés.
• Bac pro menuiserie aluminium verre.
• BP menuisier (2 ans après un CAP).
• BP menuisier spécialité aluminium et verre.
• Bac pro technicien constructeur bois.

Quelle autre formation suivre pour devenir menuisier :  le BTS 

Comment devenir menuisier après le BAC ? Il est possible de suivre une formation pour devenir menuisier en passant un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) :
• Le BTS technico-commercial option bois et dérivés.
• Le BTS systèmes constructifs bois et habitat.
• Le Brevet professionnel de menuisier (certaines écoles demandent un CAP pour suivre cette formation).

Ainsi, quel que soit le moment auquel vous pensez à devenir menuisier, sachez que de nombreuses formations s’offrent à vous.

Comment devenir menuisier : quelles sont les différentes facettes de cette profession ?

comment devenir menuisierDevenir menuisier offre une variété importante de possibilités en terme de spécialités et de missions. Ces différentes spécialités offre toutes un travail très diversifié demandant des compétences variées. Les étapes nécessaires à maîtriser permettent à l’artisan menuisier de diversifier ses missions et de ne pas tomber dans la routine. Chaque chantier est unique, chaque commande spécialement pensée pour le client. Nous n’aborderons que la partie technique et non la partie commerciale ou administrative, liée à l’activité du menuisier exerçant à son compte. Un aspect non négligeable à prendre en compte lorsque vous réfléchissez à quel statut choisir en tant qu’artisan.

Quelles tâches effectue un menuisier ébéniste :

Un menuisier ébéniste est amené principalement à fabriquer des meubles sur mesure ou des éléments de second œuvre. Cependant, la variété des tâches effectuées peut surprendre :

• un menuisier ébéniste choisit le bois en fonction du projet.
• un menuisier ébéniste conçoit et réalise des plans
• un artisan menuisier découpe et ajuste les pièces nécessaires à la confection de meubles ou d’éléments divers
• un menuisier ébéniste ou artisan agenceur peut faire des tracés
• un menuisier ébéniste, agenceur ou poseur est à même de réaliser tout type de finitions.
• un menuisier ébéniste peut rénover des pièces anciennes…

comment devenir menuisierUn menuisier poseur ou menuisier agenceur doit également être polyvalent  :

• un menuisier poseur ou menuisier agenceur peut également vous conseiller en ce qui concerne le choix des matériaux
• un menuisier poseur ou menuisier agenceur peut réaliser des plans et vous proposer des idées concernant agencement intérieurs, aménagement extérieurs et rénovations diverses
• un menuisier poseur ou menuisier agenceur travaille les matériaux en amont et sait travailler différentes matières
• un  menuisier poseur ou menuisier agenceur peut également découper et ajuster les pièces nécessaires à l’agencement demandé
• un menuisier ébéniste, agenceur ou poseur est très qualifié pour tout type de finitions.
• un menuisier poseur ou menuisier agenceur est force de proposition en ce qui concerne la décoration. Son expérience et ses compétences techniques vous permettent une vision globale du champ des possibles.

Un artisan menuisier parqueteur est LE spécialiste de la rénovation, du remplacement et de la pose de vos parquets. Ses tâches sont aussi variées que celles des menuisiers pré-cités ci-dessus.

Quelles tâches effectue un menuisier parqueteur ?

comment devenir menuisierLe menuisier parqueteur est le spécialiste de la rénovation, du remplacement et de la pose de tous types de parquets.
• un menuisier parqueteur effectue le diagnostic nécessaire à la rénovation de vos parquets
• un menuisier parqueteur peut remplacer les lames abîmées, rayées ou tâchées de vos parquets anciens et redonner un aspect authentique à votre sol
• un  menuisier parqueteur peut poser un nouveau parquet chez le client quel que soit le support d’origine
• un  menuisier parqueteur est à même de réparer la majorité des parquets anciens
• un  menuisier parqueteur est le spécialiste de l’entretien de tous types de parquets, y compris les parquets d’époque
• votre parquet est rayé ? Un menuisier parqueteur peut combler ces traces du temps et vous offrir une rénovation de qualité…

N’hésitez pas à découvrir l’article dédié au métier de parqueteur qui saura répondre à toutes vos question concernant cette magnifique spécialité.

 

Quelles sont les qualités requises pour devenir menuisier ?

comment devenir menuisierComment devenir menuisier ? Quelles sont les qualités requises ? Le Label Qualité « Artisan de Confiance » vous guide :

• Le menuisier doit avoir une pré-disposition pour le travail manuel et être habile.
• Le menuisier doit savoir réaliser, lire et comprendre un plan.
• Il est important pour le menuisier d’avoir une aptitude à la géométrie et au calcul.
• Etre minutieux est une qualité essentielle pour devenir menuisier.
• Le menuisier doit faire preuve de précision et d’un grand sens esthétique.
• Enfin, le sens du travail en équipe et le sens du contact client sont des qualités requises si vous voulez devenir menuisie

Le menuisier doit également avoir une excellente condition physique du fait des positions souvent peu confortable à prendre quotidiennement. posture qui menacent le dos et les genoux. Les gestes quotidien sont également durs pour les articulations. Enfin le poids des menuiseries et différents éléments amènent le menuisier à devoir s’entretenir pour pouvoir compenser ces charges.

Peut-on faire aussi bien qu’un menuisier sans formation ?

Si beaucoup se pensent à même de poser eux-même leur parquet, leurs ouvertures ou leur cuisine, n’oublions pas que le métier de menuisier demande un véritable talent. Il est nécessaire de posséder un sens de la précision rare, une connaissance des matériaux et des normes en vigueur afin d’optimiser les économies d’énergie que vous visez lors de vos changements de fenêtres notamment.

Tout le monde est à même de cuisiner. En revanche, travailler une recette et faire preuve de créativité et de minutie, comme sait le faire un cuisinier de restaurant gastronomique, n’est pas donné à tout le monde. Il en est de même dans l’artisanat. Savoir faire une chose ne revient pas à savoir le faire aussi bien qu’un professionnel.

 

comment devenir menuisierQuels sont les avantages et les inconvénients du métier de menuisier ?

Avant de se lancer dans une formation pour devenir menuisier ou de vous demander combien gagne un menuisier, il est important de connaître les avantages et les inconvénients de ce métier à fort potentiel.

Quels sont les avantages du métier de menuisier ?

Devenir menuisier présente de nombreux avantages, le Label Qualité « Artisan de Confiance » en a dressé une liste :

• Devenir menuisier présente l’avantage de pouvoir évoluer et de grimper les échelons.
• Devenir menuisier donne la possibilité de voir son salaire augmenter au fur et à mesure que les années passent et que le menuisier acquiert de l’expérience.
• Devenir menuisier offre l’avantage de trouver facilement un emploi. Les débouchés sont conséquents. Le marché est porteur.
• Devenir menuisier permet d’acquérir de nouvelles compétences au fur et à mesure de l’évolution de sa carrière.
• L’aspect manuel du métier de menuisier reste important malgré les évolutions technologiques. Le plaisir du travail des matériaux est donc toujours présent et la menace quant aux débouchés reste peu impactée par les innovations.
• Il est possible de devenir menuisier dès la fin du CAP, ce qui peut plaire à de nombreux jeunes qui souhaitent intégrer rapidement le marché du travail

Quels sont les inconvénients du métier de menuisier ?

Comme tous les métiers, devenir menuisier comporte certains inconvénients que nous vous présentons maintenant :

• Devenir menuisier peut être dangereux. Un menuisier doit être extrêmement rigoureux dans le respect des normes de sécurité lorsqu’il manipule des machines de découpe pour ne pas être blessé.
• Devenir menuisier demande une excellente condition physique en raison du poids de certaines pièces (portails, fenêtres, meubles…)
• Devenir menuisier nécessite d’adopter une bonne posture de travail pour éviter les désagréments du mal de dos. De plus, il faudra faire extrêmement attention à vos mains et à vos canaux carpiens qui risquent de s’abimer avec les nombreux chocs à répétition.
• Devenir menuisier peut nuire à votre audition. Il faudra veiller à porter un casque de protection auditive lorsque vous utiliserez des machines de découpe.
• Devenir menuisier vous exposera à la poussière de bois qui peut être dangereuse pour votre santé. Il ne faudra pas oublier de porter un masque pour protéger vos voies respiratoires.

Quels sont les débouchés du métier de menuisier ?

comment devenir menuisierAvant de parler de salaire et répondre à la question : « combien gagne un menuisier ? », il est temps d’ aborder les différents débouchés que présente le métier de menuisier.

Pour commencer, une fois votre formation pour devenir menuisier achevée, il faut savoir que les employeurs recrutent environ 91 % de menuisiers fraîchement diplômés. Il est donc important de bien choisir quelle formation suivre pour devenir menuisier afin de bien répondre à la demande des recruteurs/artisans à leurs compte.

De plus, les formations suivies pour devenir menuisier ouvrent les portes des industries du meuble et des entreprises de construction. Elles facilitent donc l’intégration des jeunes menuisiers dans le marché du travail.
En outre, il s’agit d’un secteur dans lequel il existe à la fois énormément de missions intérim et également où le contrat à durée indéterminée (CDI) connaît une forte augmentation.

Enfin, la menuiserie permet de grimper les échelons. En effet, un menuisier avec le temps peut devenir :
• Chef d’équipe
• Contremaître
• Chef de chantier
• Technico commercial

 

Combien gagne un menuisier ?

Le salaire d’un menuisier est très variable. Du SMIC à des salaires plus que confortables en fonction de différents critères : salarié ou à son compte, débutant ou expérimenté, petite structure ou grosse entreprise.

Un menuisier débutant, avec une formation peu avancée, commencera au SMIC. En fonction de ses compétences et de sa dextérité, son employeur, qui aura tout intérêt à le garder au sein de son entreprise, devrait alors avoir l’intelligence d’être de plus en plus généreux. Peuvent alors déboucher des opportunités telles que la gestion d’équipes ou l’installation du menuisier à son compte.

Là encore, le salaire peut être très différent. Exerçant seul ou avec des salariés, le menuisier peut alors se verser des salaires plus ou moins conséquents. Les conseils de l’expert-comptable sont à ce stade précieux pour affiner les prix à pratiquer afin de pouvoir assurer la pérennité de son entreprise tout en vivant confortablement.

 

Comment devenir menuisier : conclusion

comment devenir menuisierLe Label Qualité « Artisan de Confiance » vous a présenté comment devenir menuisier. Nous avons vu ensemble quelle formation suivre pour devenir menuisier ? Puis, nous avons abordé les différentes spécialités possibles dans cette profession à fort potentiel. Nous avons poursuivi en révélant quelles sont les qualités requises et les avantages et inconvénients du métier de menuisier. Quels sont les débouchés et combien gagne un menuisier ? En espérant avoir éveillé en vous une envie d’exercer un des plus beaux métiers du monde, selon de nombreuses études.