Confectionner un masque de protection en tissu 

Confectionner un masque de protection en tissu Face à l’indisponibilité de masques de protection à la vente, de nombreux tutoriels pour confectionner un masque de protection en tissu ont vu le jour. Quelle est la valeur d’un masque de protection réutilisable contre le coronavirus ? Comment fabriquer ce masque alternatif ? Suivez les explications du Label Qualité Artisan de Confiance.

 

 

Découvrez le Label Qualité Artisan de Confiance

Vous arrivez sur le site du Label Qualité Artisan de Confiance pour la première fois ? N’hésitez pas à découvrir ce Label Qualité qui vous permet d’obtenir directement toutes les coordonnées des très bons artisans de chaque région.  Pas d’intermédiaire, ni de commission. Apprenez à choisir sereinement vos artisans grâce au Label Qualité « Artisan de Confiance » et découvrez avec quelle rigueur les artisans sont labellisés.

 confectionner un masque de protection en tissu

 

Confectionner un masque de protection en tissu : masque alternatif

Avant de s’engager dans la confection d’un masque de protection réutilisable contre le coronavirus, Le Label Qualité Artisan de Confiance tient à vous signaler qu’il s’agit d’un masque alternatif.

Confectionner un masque de protection en tissuL’idée de confectionner un masque de protection en tissu provient d’un manque de disponibilité des autres types de masques. Les stocks de masques FFP2 et les masques chirurgicaux n’étant pas suffisants pour satisfaire toute la population.

Le masque alternatif est un masque dont l’efficacité de filtration n’est pas scientifiquement prouvée. Il peut éviter de transmettre le virus, mais doit être utilisé avec vigilance.

En effet le port de ce masque de protection réutilisable contre le coronavirus réduit seulement la projection de gouttelettes contaminées vers l’environnement. Il ne l’empêche pas.

Il est donc conseillé de maintenir la pratique des gestes barrières et de la distanciation sociale. Associé à cela, le masque alternatif grand public dispose d’une meilleure efficacité.

Retrouvez les articles du Label Artisan de Confiance sur le coronavirus :

En ce contexte de pandémie, l’anxiété, la dépression et autres formes de stress se sont développées. Sans aide, il peut être difficile de s’en sortir.

Avec notre partenaire Challenge Yourself, trouvez des solutions à votre mal-être.

Particuliers ou professionnels, ne restez pas seul dans cette période si particulière. Le coaching de vie à Rennes va vous aider à retrouver votre motivation et les résultats seront bien présents au quotidien.

Pour plus d’informations, contactez Valérie Sauvage, spécialiste en accompagnement personnel à Rennes.

 

 

Confectionner un masque de protection en tissu : masque de protection éco-responsable

Confectionner un masque de protection en tissuLa confection d’un masque alternatif contre le coronavirus permet de se protéger tout en respectant l’environnement. Les autres masques de protection contre le coronavirus ne sont pas réutilisables.

Au bout de quelques heures, il faut les jeter à la poubelle. L’utilisation d’un masque alternatif ne doit pas excéder 3 heures. Le Label Qualité Artisan de Confiance vous conseille de l’utiliser pour des activités de courte durée.

Une fois ce temps écoulé, un lavage suffit à sa réutilisation. De plus, il est tout à fait possible de coudre son masque à l’aide d’un tissu inutilisé afin de le recycler.
Confectionner un masque de protection en tissu est donc non seulement économique, mais surtout plus respectueux de l’environnement.

 

 

Confectionner un masque de protection en tissu : tissus à privilégier

Vous souhaitez confectionner un masque de protection en tissu mais n’êtes pas sûre de la validité des tissus à votre disposition ? Grâce au Label Qualité Artisan de Confiance, découvrez quels sont les tissus à privilégier, et comment les utiliser.

Confectionner un masque de protection en tissuAvant de réaliser un masque de protection réutilisable contre le coronavirus, il faut d’abord bien choisir son tissu. Toutes les matières ne sont pas adéquates. Le Label Qualité Artisan de Confiance conseille de privilégier le coton pour confectionner un masque de protection en tissu.

Pour trouver le bon tissu, les fibres de celui-ci doivent être les plus rapprochées possible, afin de filtrer l’air et les particules émises par votre respiration au mieux.

Il est aussi possible d’allier le coton à des matières comme la soie. La soie peut, par exemple, être utilisée en addition sur la partie intérieure du masque. Plus douce que le coton, la soie fera de votre masque alternatif une protection agréable à porter.

Le feutre est également vivement conseillé pour ses qualités filtrantes. Si vous avez un doute concernant votre tissu, le site de l’Afnor a publié la liste de tissus et leur compatibilité avec la réalisation d’un masque de protection réutilisable contre le coronavirus.

 

 

Confectionner un masque de protection en tissu : superposition

La clé pour confectionner un masque de protection en tissu réside dans la superposition.Confectionner un masque de protection en tissu

Un simple tissu ne fonctionne pas. La superposition des tissus est impérative pour assurer l’utilité du masque alternatif.

Il est nécessaire d’introduire au moins 4 couches à son masque. Ces couches doivent être cousue dans un sens réfléchi, pour une meilleure filtration et une utilisation plus agréable.

Un exemple donné par le Label Qualité Artisan de Confiance :

  1. Deux couches de coton pour l’extérieur,
  2. Une couche de polaire fine, de feutre ou de molleton pour la filtration,
  3. Une 4ème couche pour l’intérieur du masque, qui sera en lien direct avec votre menton, votre bouche et votre nez.

 

 

Confectionner un masque de protection en tissu : trouver un tutoriel

Confectionner un masque de protection en tissuDepuis l’apparition de la tendance du masque alternatif « Do It Yourself », nombreux sont les sites internet offrant la possibilité de télécharger un patron et sa notice.
Parmi eux, le plu fiable reste le site de l’association française de normalisation qui proposent le téléchargement gratuit de différents patrons, ainsi que les explications techniques nécessaires pour confectionner un masque de protection en tissu.

Où trouver un patron de masque en tissu ? Suivez l’indication du Label Qualité Artisan de Confiance :

Certains centres hospitaliers, comme le CHU de Grenoble, mettent également à disposition des internautes des patrons de masque. Chaque patron dispose de consignes à suivre différentes.

 

 

Confectionner un masque de protection en tissu : différents types de patrons

Une fois arrivé sur les divers sites internet proposant des patrons de masque de protection

Confectionner un masque de protection en tissu

réutilisable contre le coronavirus, l’offre est variée. Il existe plusieurs types de patrons, adaptés selon les besoins, pour confectionner un masque de protection en tissu. Le Label Qualité Artisan de Confiance les énumère :

  1. Le masque alternatif de type bec de canard, dont l’extérieur est pointu.
  2. Le masque alternatif de type 3 plis.
  3. Le masque alternatif de type 2 plis.
  4. Le masque alternatif de type ninja, dont l’extérieur est arrondi.

 

 

Confectionner un masque de protection en tissu : matériel

Si vous êtes doté de connaissance en couture, et d’une machine à coudre, utilisez-la. Sinon, ce n’est pas grave, vous pouvez bien évidemment confectionner un masque de protection en tissu à l’aide d’un fil et d’une aiguille.Confectionner un masque de protection en tissu

Voici le matériel obligatoire pour la réalisation d’un masque alternatif, par le Label Qualité Artisan de Confiance :

  1. Du tissu 100 % coton à trame serrée (on retrouve ce genre de tissu dans les draps ou la popeline par exemple).
  2. Des élastiques de type plats ou des rubans pour les attaches.
  3. Du fil à coudre et une aiguille.

Si possible, munissez-vous également :

  1. D’un mètre de couture (une règle ou un mètre classique peuvent faire l’affaire).
  2. D’un set de couture ou d’une machine à coudre.

Bien sûr, une fois vos patrons et votre matériel réunis n’oubliez surtout pas la désinfection ! Désinfectez votre plan de travail ainsi que vos mains et accessoires, pour assurer la non-contamination. Si un doute subsiste, n’hésitez pas à laver le masque alternatif fini !

 

 

Confectionner un masque de protection en tissu : l’entretien

Confectionner un masque de protection en tissu Pour durer dans le temps, il est primordial que votre masque de protection réutilisable contre le coronavirus soit bien entretenu. Certains gestes d’hygiène dont parfois oubliés. Le Label Qualité Artisan de Confiance vous présente les gestes à adopter pour bien entretenir son masque alternatif.

 

 

Confectionner un masque de protection en tissu : avant le lavage

Avant même de laver son masque de protection réutilisable contre le coronavirus, il faut adopter les bons gestes quotidiens. Suivez les conseils du Label Qualité Artisan de Confiance.

Tout d’abord, on sait que le masque de protection en tissu a une durée d’efficacité allant de 3 à 4 heures. Cela veut dire qu’une fois ce temps dépassé, le masque en tissu doit être remplacé.

Confectionner un masque de protection en tissu Une fois le masque alternatif remplacé, il ne suffit pas de placer le masque usagé dans son sac. De cette façon, il pourrait contaminer d’autres affaires ou se détériorer.

Si vous ne le lavez pas tout de suite après utilisation, placez votre masque de protection en tissu à l’abri, dans une boîte hermétique.

Pour préparer le lavage de votre masque alternatif grand public, il convient de préparer sa machine à laver. Pour ce faire, il est conseillé de lancer un lavage à froid, ou de la faire tourner à vide, entre 60° et 95°, sans essorage.

Avant de placer le masque usagé dans la machine à laver, assurez-vous qu’il n’entre pas en contact avec des vêtements propres.

 

 

Confectionner un masque de protection en tissu : lavage

Confectionner un masque de protection en tissuPar soucis économique et environnemental, il est possible d’ajouter du linge sale, comme des draps par exemple, à la machine contenant le masque alternatif usagé.

La lessive utilisée pour nettoyer un masque en tissu ne doit en aucun cas contenir d’adoucissant. Le lavage doit ensuite se faire à 60°.

La durée minimum du lavage d’un masque de protection réutilisable contre le coronavirus est de 30 minutes.

 

 

Confectionner un masque de protection en tissu : après le lavage

Confectionner un masque de protection en tissu Une fois le masque alternatif propre, son séchage doit être rapide. Un masque de protection en tissu doit avoir séché en moins de 2 heures, au-delà, il est possible que celui ci soit détérioré ou contaminé.

Parfois, le séchage à l’air libre ne suffit pas. Afin de garantir le bon séchage du masque de protection en tissu, le Label Qualité Artisan de Confiance vous suggère de le passer au sèche linge.

Si vous ne disposez pas de sèche linge, la chaleur du sèche cheveux convient également à sécher le masque de protection en tissu.

Veillez tout de même à ce que la chaleur ne soit pas trop forte. En surchauffe, le tissu finit par se dégrader.

 

 

Confectionner un masque de protection en tissu : choses à ne surtout pas faire

Les tutoriels pour fabriquer un masque alternatif grand public fleurissent sur internet. Seulement internet diffuse parfois de mauvaises informations qui pourraient nuire à votre masque. On peut lire tout et n’importe quoi sur les masques en tissu. Voici donc la liste des choses à ne pas faire avec un masque de protection réutilisable contre le coronavirus, par le Label Qualité Artisan de Confiance :

  1. Confectionner un masque de protection en tissuFaire bouillir le masque de protection réutilisable contre le coronavirus : Pour que le masque soit réutilisable, il faut en effet s’assurer qu’il soit bien propre. Le fait de faire bouillir du tissu est reconnu pour le nettoyer en profondeur. Seulement, selon les matières utilisées pour confectionner un masque de protection en tissu, faire bouillir un masque pourrait diminuer sa durée de vie et le détériorer.
  2. Désinfecter le masque alternatif au four ou au four micro-ondes : Les avis sont mitigés concernant cette pratique. Mais aucun test valable n’a été effectué pour le moment. Les fours et fours micro-ondes ne sont pas conçus pour faire chauffer le tissu. En utiliser pour tuer les possibles bactéries présentes risquerait de faire surchauffer la machine et de dégrader les matériaux du masque alternatif;
  3. Repasser le masque alternatif : Le fer à repasser est lui aussi évoqué quant à la désinfection du masque de protection. Mais une fois de plus, la forte température n’est pas conseillée pour entretenir un masque. A 60°, un fer a repasser serait très lent. Cette idée n’est pas non plus valable.
  4. Utiliser de la javel sur un masque réutilisable contre le coronavirus : La javel, comme tous les autres désinfectants, ne doit pas non plus être utilisée pour entretenir un masque alternatif. Inhaler un tel produit peut être toxique. L’utilisateur du masque de protection réutilisable contre le coronavirus pourrait alors se retrouver intoxiqué.

 

 

Confectionner un masque de protection en tissu : savoir si un tissu est adapté

Au moment de choisir le tissu qui servira à confectionner un masque de protection en tissu, le doute peut s’installer.

En utilisant une matière recyclée dont on ne veut plus, il est difficile de savoir si celle-ci est vraiment adaptée à la réalisation d’un masque alternatif. L’étiquette n’est parfois plus apparente, et les souvenirs de la provenance du tissu ont disparu.

Il existe alors une technique simple pour s’assurer de la validité de son tissu. Le Label Qualité Artisan de Confiance vous délivre sa technique pour s’assurer qu’un textile est adapté pour confectionner un masque de protection en tissu : 

tissu, tissu à coudre, tissu décoratif

  • Dans un endroit sombre, placez une lumière sur le tissu. La lumière d’un flash de téléphone portable convient parfaitement.
  • Une fois le tissu éclairé, vérifiez que vous ne pouvez pas distinguer les fibres de la maille à l’œil nu.
  • Si les fibres ne sont pas visibles, c’est qu’elles sont suffisamment resserrées. Sinon, essayez un autre tissu !

 

 

Confectionner un masque de protection en tissu : récapitulatif

Le Label Qualité Artisan de Confiance Confectionner un masque de protection en tissu vous a présenté son guide pour confectionner un masque de protection en tissu. Vous disposez désormais de toutes les informations pratiques et techniques nécessaires pour fabriquer un masque alternatif.

Si vous n’avez pas la main couturière, ne vous en faites pas : des masques réutilisables sont disponibles en pharmacie, en grande surface et chez le buraliste à un prix unitaire de 2 à 5€ !

 

 

Découvrez la chaîne Youtube du Label Artisan de Confiance

confectionner un masque de protection en tissu