Les 9 raisons pour lesquelles les artisans font faillite

raisons pour lesquelles les artisans font faillites

Saviez-vous que les TPE (les Toutes Petites Entreprises), représentent 95% des faillites annuelles ? Pourquoi sont-elles plus sujettes aux cessations des paiements ? Quels sont les facteurs amenant une entreprise artisanale à disparaître ? Le Label Artisan de Confiance, référence qualité de l’artisanat, vous présente les 9 raisons pour lesquelles les artisans font faillite, et comment éviter ces erreurs pour protéger votre activité en tant qu’artisan

Les facteurs amenant une entreprise artisanale à faire faillite : Qu’est ce qu’une faillite ?

Pourquoi nettoyer le toit d’une véranda

Une première question vient à se poser. Qu’est ce qu’une faillite ? Juridiquement parlant, une entreprise est dite en faillite, ou en situation de cessation de paiement, quand elle se retrouve dans l’incapacité de rembourser ses dettes avec son actif disponible. Autrement dit, l’entreprise n’est plus à même de rassurer ses créanciers quant à la pérennité de son activité artisanale, d’où l’appellation cessation des paiements. Ainsi, l’entrepreneur doit enclencher une multitude de procédures judiciaires pour espérer limiter les risques, voire éviter la faillite de son entreprise. La loi reconnaît les situations suivantes comme répréhensible et justifiant la disparition de l’entreprise artisanale :

  • l’artisan à exercer son activité malgré une interdiction
  • l’artisan à retarder les procédures judiciaire de redressement ou de liquidation, la personne s’est réservée de collaborer avec les instance judiciaires 
  • l’artisan a eu recours à des méthodes ruineuses pour obtenir des fonds pour son activité
  • l’artisan s’est engagé auprès d’autrui sans en avoir les moyens
  • l’artisan n’a pas respecté les procédures de comptabilité, voir n’a pas tenu de comptabilité du tout
  • l’artisan a falsifié ou détruit des documents comptables 

 

Les 9 raisons pour lesquelles les artisans échouent 

 Quels sont les facteurs amenant une entreprise artisanale à disparaître ? Nous pouvons distinguer trois catégories distinctes : les facteurs liés à l’environnement macro-économique dans lequel vous exercez une activité, les facteurs liés à votre secteur d’activité et enfin les facteurs internes liés à votre entreprise artisanale. 

A) Les raisons pour lesquelles les artisans font faillites : les facteurs macro-économiques

économies factures

On parle de facteurs macro-économiques pour désigner les éléments se produisant à l’échelle nationale et impactant l’environnement social, économique, politique et environnemental dans lequel vous exercez votre activité artisanale. Ainsi, voici différents facteurs pouvant interférer avec la bonne organisation de votre entreprise artisanale :

1/ Une crise économique et financière

 La crise financière de 2008 à augmenter le nombre de faillite d’entreprise de 13,1%. La cause ? L’éclatement des bulles spéculatives immobilières aux Etats-Unis provoquant la chute des grandes banques et qui entraînent dans leurs chutes les banques du monde entier. En conséquence, les capacités de prêt auprès des banques furent drastiquement réduites. Les entrepreneurs furent contraints de puiser dans leurs réserves personnels et, dans un contexte d’inflation, nombreux furent contraints de mettre la clé sous la porte.

2/ Une crise sociale

Cela peut sembler surprenant, mais une crise sociale et sociétale peut avoir des répercussions sur la pérennité d’une entreprise. En effet, bien que ces individus soient minoritaires dans les mouvements populaires, les casseurs sont devenus les nouveaux cavaliers de l’apocalypse des bâtiments urbains. Destructions de véhicules et d’infrastructures pour ne citer qu’eux, vous pourriez prendre du retard dans vos chantiers, en plus des dommages matériels à réparer.

3/ Une crise sanitaire

La crise de la Covid-19 à mis à mal de nombreuses entreprises. Bien que la crise économique qu’elle a engendrée, la pire depuis le krach boursier de 1929, n’a pas entraîné autant de faillites que le prévoient les économistes, les conséquences de la crise sanitaire que nous traversons toujours actuellement vont perdurer pendant plusieurs années. Les crises sanitaires impliquent donc un réel risque potentiel de crise économique.

B) Les raisons pour lesquelles les artisans font faillites : le secteur d’activité

 On parle ici de l’environnement micro-économique dans lequel l’entreprise exerce son activité en incluant le comportement des autres acteurs du secteur et les relations qu’ils entretiennent entre eux. Voici les principaux facteurs amenant une entreprise artisanale à disparaître au sein de l’environnement micro-économique :

1/ L’arrivée d’un grand concurrent 

L’arrivée d’un concurrent dans son secteur d’activité est toujours un défi. En effet, si il dispose d’une meilleure campagne de communication, et donc d’une meilleure publicité, il pourrait facilement vous faire de l’ombre. C’est d’autant plus le cas avec les artisans franchisés ou membre de société à la renommée nationale disposant par défaut d’une meilleure visibilité. D’où l’importance de vous pencher sur votre stratégie marketing pour accroître la notoriété et la réputation de votre entreprise artisanale.

2/ Les différences de prix avec les concurrents

 Il se peut qu’un de vos concurrents baisse subitement le prix de ses prestations dans le but d’attirer de nouveaux clients. Deux solutions s’offrent à vous : baisser vos prix pour la même prestation ou conserver vos prix préexistants. Dans le premier cas, vous risquez de perdre de l’argent, le prix de vos prestations étant calculé selon les matières utilisées et le temps passé sur le chantier. Dans le deuxième cas, vous risquez de perdre des clients, certains de ces derniers préférant se tourner vers des artisans proposant des tarifs plus accessibles.

3/ L’augmentation des prix des matières premières

Outre les facteurs amenant une entreprise artisanale à disparaître, vos fournisseurs peuvent également vous causer quelques problèmes. En effet, vos tarifs incluant le coût des matériaux utilisés, une hausse du cours de ces derniers à des conséquences sur l’évolution des prix de vos prestations.

C) Les raisons pour lesquelles les artisans font faillites : les facteurs internes liés à votre entreprise artisanale

Les erreurs externes ne sont pas les uniques raisons pour lesquelles les artisans font faillite. Au contraire, il existe de nombreux facteurs internes à l’entreprise artisanale pouvant mener cette dernière à sa perte, notamment :

1/ Les problèmes de gestion de l’entreprise

 Les problèmes d’organisation au sein même de l’entreprise causent de nombreux dégâts. Outre les conséquences commerciales, certains économistes expliquent que si les TPE sont plus sujettes aux faillites, c’est parce que ces dernières ne disposent pas des outils analytiques, mais surtout du temps, leur permettant d’anticiper les premiers signes d’un début de faillite.

2/ Une mauvaise gestion des outils de communication

À l’heure d’internet, de la 4G et des réseaux sociaux, promouvoir son entreprise n’a jamais été aussi accessible pour les TPE. Pourtant, nombreux sont les artisans réticents à utiliser les outils numériques pour se faire de la publicité. Toutefois, les artisans présents sur les plateformes interactives en ligne n’utilisent pas forcément correctement ces dernières pour optimiser leurs communications. En effet, le community management est un métier à part entière. Il ne suffit pas de poster une photo tous les 36 du mois pour s’attendre à devenir la « Léna situations » de l’artisanat. Aussi, trop d’entrepreneurs se lancent sur les réseaux sociaux sans réelles stratégies, rendant superflue  leur utilisation. Ils perdent ainsi plus de temps qu’ils ne gagnent de clients.

3/ Les problèmes d’assurance 

Certaines faillites peuvent être dues à des malentendus ou bien des désaccords entre l’artisan et son assureur. En effet, certaines assurances ne couvrent pas l’endommagement, la perte ou la destruction des biens de l’artisan sur certains créneaux horaires. En effet, bien que cela tend à évoluer depuis quelques années, il existe des assureurs qui ne protègent pas votre camionnette de service la nuit, c’est-à-dire de minuit à 6h. En d’autres termes, si cette dernière venait à être volée ou détruite sur cette plage horaire, l’assurance ne fournirait aucune protection et aucun dédommagement. Cependant, l’artisan n’a peut-être pas les moyens de se procurer un nouveau véhicule, devant déjà rembourser un prêt, se voit retirer le soutien de son créancier. Prenez donc bien garde avec votre assureur et vérifiez toujours le type de dommage couverts par l’assurance et surtout les créneaux horaires auxquels cette protection s’applique.

Comment éviter ces erreurs pour protéger votre activité ?

ne pas savoir

Face aux 9 raisons pour lesquelles les artisans font faillite, le Label Artisan de Confiance, référence qualité de l’artisanat, vous présente ces conseils pour revaloriser votre entreprise artisanale.

1/ Revaloriser votre image d’artisan auprès du public

Vous êtes face à un rude concurrent proposant des tarifs ridiculement bas mais décourageant vos clients de faire appel à vos services ? Il devient alors impératif de justifier vos prix face aux clients réticents. Pour cela, mettez en avant votre savoir-faire et la qualité de votre travail. Et quoi de mieux pour mettre des clients en confiance que d’opter pour le Label Artisan de Confiance ?

Le Label Artisan de Confiance est une certification reconnue à l’échelle nationale octroyée aux artisans recommandés par des clients satisfaits par le travail de ces derniers. En effet, pour obtenir le Label Artisan de Confiance, les artisans doivent présenter des recommandations fondées d’anciens clients. La véracité de ces recommandations est bien sûr vérifiée par les équipes du Label.Ainsi, en obtenant le Label Artisan de Confiance, vous attesterez de la qualité de votre travail et de votre sérieux. En plus de bénéficier de ce gage de confiance, être labellisé Artisan de Confiance vous permet d’être référencé sur le site officiel du Label, dont le nombre moyen de visites mensuelles est de 45 000.Ce gage de confiance et de savoir-faire est un atout non négligeable pour contrer les 9 raisons pour lesquelles les artisans font faillite, parmi lesquelles on retrouve notamment les risques liés à la concurrence.

2/ Ayez recours aux procédures législatives

Voici les différentes interventions prévues par le droit français pour venir en aide aux entreprises en difficultés :

  • le mandat ad hoc et la procédure de conciliation sont une première étape pour régler vos difficultés financières
  • les procédures collectives : la procédure de sauvegarde, de redressement, de liquidation judiciaire. Cette procédure est engagé selon l’état cessation des paiements de votre entreprise artisanale La procédure de sauvegarde s’engage dans le cas où vous faites face à des difficultés, cependant elle est inutile si vous êtes en cessation de paiements. D’ailleurs, si vous n’annonce pas la situation de cessation de paiement de votre entreprise dans les 45 jours, vous commettez une faute de gestion répréhensible par un tribunal.

Si les Toutes Petites Entreprises semblent plus exposées aux risques de cessation des paiements, notamment à cause des 9 raisons pour lesquelles les artisans font faillite que nous avons présenté dans cet article, les facteurs amenant une entreprise artisanale à disparaître peuvent être contrés. Découvrez plus de conseils grâce au Label Artisan de Confiance, référence qualité de l’artisanat.

Si vous avez aimé l'article, partagez-le.