Comment choisir sa chaudière ?

Remplacer sa chaudière permet d’optimiser sa consommation d’énergie. De nombreuses chaudières sont aujourd’hui sur le marché. Mais comment choisir sa chaudière sans se tromper ? Avantages et inconvénients des différentes chaudières, coûts, économie d’énergie réalisée… autant de points à soulever. Réaliser un audit avant de choisir sa  chaudière est-il nécessaire ? Comment identifier ses besoins ? Mode d’emploi avant de remplacer sa chaudière.

 

Découvrez le Label Qualité « Artisan de Confiance »

Vous arrivez sur le site du Label Qualité « Artisan de Confiance » pour la première fois ? N’hésitez pas à découvrir ce Label Qualité qui vous permet d’obtenir directement toutes les coordonnées des très bons artisans de chaque région.  Pas d’intermédiaire, ni de commission. Apprenez à choisir sereinement vos artisans grâce au Label Qualité « Artisan de Confiance » et découvrez avec quelle rigueur les artisans sont labellisés.

Avant de choisir votre nouvelle chaudière, posez-vous les bonnes questions :

  • Quelle chaudière choisir pour obtenir le meilleur confort thermique ?
  • Quelle chaudière choisir pour réaliser le plus d’économie d’énergie ?
  • Quelle chaudière choisir pour ma résidence principale ?
  • Quelle chaudière choisir pour ma résidence secondaire ?
  • Faut-il réaliser un audit avant de changer de chaudière ?

Votre remplacement de chaudière doit prendre en compte différents critères :

  • votre volonté d’amélioration de la performance énergétique de votre logement
  • le confort de chauffe attendu
  • l’usage que vous faites du logement concerné (résidence principale ou résidence secondaire)
  • la consommation énergétique actuelle afin d’évaluer la puissance optimale de la nouvelle chaudière
  • votre perspective future d’agrandissement de votre résidence.

Pourquoi réaliser un audit énergétique avant de remplacer sa chaudière ?

Un audit de votre logement vous sera effectivement conseillé par la majorité des professionnels et à juste titre.

Parce qu’une chaudière performante dans un logement mal isolé ne vous permettra ni de gagner en confort, ni de réaliser les économies d’énergie auxquelles vous vous attendez en investissant dans une nouvelle chaudière. Un audit énergétique représente certes un coût substantiel qui avoisine généralement les 600€, mais cet audit vous permettra de prévoir l’enveloppe globale nécessaire à l’objectif de rénovation énergétique de votre maison.

Il y a urgence car votre chaudière vient de lâcher ?

Le remplacement imminent de votre chaudière ne vous empêchera pas de passer par cet étape d’analyse énergétique de votre logement. Beaucoup d’entreprises spécialisées interviennent rapidement et vous permettront de ne pas vous tromper en choisissant votre nouvel équipement de chauffage.

Les différents types de chaudières :

Il existent divers types de chaudières sur le marché. Toutes fonctionnent selon des principes différents. De nos jours, certaines chaudières permettent encore de réaliser plus d’économie d’énergie que d’autres. Elle sont souvent classifiées selon leurs sources d’énergie. Ainsi on peut trouver :

  • des chaudières à gaz
  • des chaudière à bois
  • des chaudière au fioul
  • des chaudières électriques
  • des chaudières ou pompes à chaleur hybrides (objets d’un prochain article).

Les chaudières les plus économes

Vous disposez déjà d’un réseau d’alimentation en gaz ? Vous pourrez plus facilement équiper votre logement avec une chaudière à gaz à condensation ou basse température. Même si cette dernière est de moins en moins installée, elle reste une option pour les budgets plus serrés. Raccordée à des radiateurs ou un plancher chauffant, la chaudière au gaz diffuse une chaleur très agréable.

Produits phare du marché : les chaudières gaz à condensation

Avantages d’une chaudière gaz à condensation :

  • une chaudière gaz à condensation permet d’obtenir des économies d’énergies allant jusqu’à 35% par rapport à une chaudière traditionnelle
  • l’installation d’une chaudière gaz à condensation ouvre droit à crédit d’impôt et à la prime énergie, à condition de faire appel à un artisan RGE
  • une chaudière à condensation permet d’atteindre un rendement de plus de 110%, ce qui signifie qu’elle récupère plus d’énergie qu’elle n’en consomme.
  • une chaudière gaz à condensation assure aussi bien la production d’eau chaude que le chauffage
  • très silencieuse, une chaudière à condensation peut être installée dans une pièce à vivre
  • l’installation d’une chaudière gaz à condensation est facile et elle pollue peu.

Mais comment fonctionne une chaudière gaz à condensation ? 

Ce type de chaudière récupère le surplus de chaleur dans la fumée et les vapeurs émises par la production de chaleur (fumées et vapeurs habituellement évacuées par les chaudières à gaz traditionnelles). L’eau de retour de chauffage se réchauffe grâce à cette énergie.

Coût d’une chaudière gaz à condensation ?

Entre 4000 et 8000€ euros. Possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt en faisant appel à un artisan RGE.

L’amortissement est rapide.

Autres chaudières très économiques : les chaudières à bois

Très économique, le bois est le combustible préféré des français. Le charme du feu de bois, les performances techniques des chaudières à bois, l’aspect écologique du chauffage au bois… autant de raisons de se pencher sur le sujet . Alors en 2016, est-il toujours intéressant de se chauffer au bois ? Est-il intéressant d’investir dans une chaudière à bois ? Choisir une chaudière à bois pour chauffer toute la maison ou en appoint ?

Avantages des chaudières à bois :

  • les chaudières à bois ont un très bon rendement
  • les chaudières à bois permettent d’obtenir un crédit d’impôt conséquent sur l’achat et la pose du matériel
  • le bois est le plus économique des combustibles et aucun risque de fluctuation du prix du bois
  • le rejet de CO2 des chaudières à bois est faible et sert à la croissance des arbres qui l’absorbent
  • le bois est quasiment inépuisable, notamment en Europe
  • il est possible d’alimenter sa chaudière à bois à l’aide de granulés (très compacts en terme de stockage)
  • une chaudière à bois accepte différents types de bois pour chauffer la maison (bûchettes, granulés, bûches traditionnelles, plaquettes…)
  • l’utilisation du bois comme combustible pour sa chaudière permet de dynamiser l’économie de ce secteur

Zoom sur la tendance en terme de chauffage au bois : les chaudières à granulés de bois

Très en vogue depuis des années, l’installation de chaudières à granulés bois dans les maisons est de plus en plus courante. En France, un logement sur deux utilise le bois comme combustible en appoint ou en chauffage principal. L’aspect pratique d’utilisation et de stockage des granulés prend le dessus sur le chauffage bois traditionnel (alimenté par bûches, plaquettes ou bûchettes)

Quels sont les avantages des chaudières à granulés bois ?

Le bois est le combustible le moins coûteux et le fonctionnement des chaudières à granulés bois, contrairement aux chaudières bois traditionnelles, est beaucoup plus simple.

  • l’achat des granulés bois pour alimenter les chaudières est économique et facile
  • la rentabilité de l’investissement dans une chaudière à granulés bois est très rapide
  • issus de déchets de bois, les granulés de bois sont un combustible écologique
  • d’un point de vue de l’usage, l’alimentation des chaudières à granulés bois est automatique ce qui est très pratique
  • les granulés des chaudières à bois sont très compacts ce qui facilite le stockage

Les autres chaudières

Maintenant que nous avons mis l’accent sur les chaudières les plus économiques, faisons le tour des autres options qui s’offrent à vous. Quelle chaudière choisir si vous n’optez pas pour une chaudière à bois ou une chaudière gaz à condensation ?

Que penser des chaudières à gaz basse température ? 

Elles représentent un moyen moins onéreux à l’achat pour faire des économies d’énergie, mais ne sont pas éligibles au crédit d’impôt. Au final, la différence entre les deux options est minime en terme de coût initial.

Avantages d’une chaudière à gaz basse température :

  • économie de combustible d’ordre de 15% par rapport à une traditionnelle, à confort thermique égal
  • excellent confort de chauffe
  • prix d’achat  moins élevé qu’une chaudière à condensation
  • peu polluante
  • possibilité d’augmenter la chaleur de chauffe en période de grands froids
  • installation facile
  • coût du gaz naturel très bon marché.

Fonctionnement d’une chaudière à gaz à basse température :

Elle fonctionne sur le même principe que les chaudières à gaz classique. La chaleur est produite par combustion du gaz. Elle peut être alimentée par le gaz de ville ou par une citerne de propane personnelle. Elle vous permet de réaliser jusqu’à 30% d’économies d’énergie par rapport à une classique. En effet, alors que ces dernières fonctionnent avec une température de combustion allant jusqu’à 90°, les chaudières à gaz basse consommation vous permettent de réduire cette dernière entre 35° et 60° pour un confort de chauffe équivalent.

Coût d’une chaudière à gaz basse température :

Une chaudière à gaz basse température coûte entre 3000€ et 6000€, mais ne permet pas de bénéficier de crédit d’impôt. En revanche, l’installation d’une chaudière gaz à basse température permet de bénéficier de la prime CEE ou certaines aides locales. L’amortissement est également rapide comparé à une chaudière à gaz traditionnelle.

 

Les chaudières  fioul à condensation

Une chaudière fioul à condensation fonctionne sur le même principe qu’une chaudière à gaz à condensation en terme de récupération des fumées et des vapeurs pour les transformer en énergie. La différence est que le combustible utilisé est du fioul au lieu du gaz. Elle utilise moins de Fioul pour produire de la chaleur grâce au principe de condensation, son empreinte carbone est donc inférieure à celle d’un chaudière à fioul classique. Cette chaudière est recommandée pour les habitations équipées de système de chauffage central.

Avantages des chaudières fioul à condensation :

  • elles ont un rendement supérieur à 110%
  • elles sont silencieuses, ce qui permet de pouvoir les rapprocher des pièces à vivre
  • elles sont peu polluantes, on parle de chaudières propres
  • elles sont très robustes et leur durée de vie est d’environ 20 ans
  • elles sont parmi les plus sûres en terme de risques d’explosion.

Chaudière au sol ou chaudière murale, comment choisir ?

Les deux critères qui vous permettront de faire le bon choix :

  1. l’espace dont vous disposez pour loger votre chaudière
  2. le confort sanitaire attendu.

Lorsqu’elle est au sol, elle est plus encombrante, mais permet un confort de chauffe supérieur. Placez-là idéalement dans un garage ou un sous-sol, son confort de chauffe est nettement supérieur.

Lorsqu’elle est murale, elle a l’avantage de se loger plus facilement dans des espaces plus restreints.

En conclusion

Choisir sa chaudière n’est pas à prendre à la légère. Aussi, le choix de l’artisan qui vous accompagnera pour la réalisation de ce remplacement est capital. N’hésitez pas à découvrir nos artisans plombiers-chauffagistes dont la qualité de travail a été éprouvée :

Franck Nivolle (St Armel- 35)

Globale Energie (Noyal Chatillon- 35)

D’autres artisans sont en ce moment même en train d’obtenir le Label Qualité « Artisan de Confiance », n’hésitez pas à suivre notre actualité en vous inscrivant sur la newsletter.