Informations sur l’éco-prêt à taux zéro

Depuis le 1er septembre 2014, vous pouvez bénéficier d’un prêt à taux zéro, appelé “éco-prêt à taux zéro » (éco-PTZ), auprès de votre banque. Ce prêt vous permet de trouver un financement sans intérêt pour vos travaux de rénovation énergétique. Qu’est ce que l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ? À qui s’adresse t-il ? Comment bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ? Nous répondrons à toutes vos questions dans cet article.

 

Découvrez le Label Qualité « Artisan de Confiance »

Vous arrivez sur le site du Label Qualité « Artisan de Confiance »  pour la première fois ? N’hésitez pas à découvrir ce Label Qualité national qui recherche pour vous les très bons artisans recommandés par leurs clients.  Pas d’intermédiaire, ni de commission. Apprenez à choisir sereinement vos artisans grâce à la reconnaissance « Artisan de Confiance » et découvrez avec quelle rigueur les artisans sont labellisés.

 La confrérie des artisans de confiance

Qu’est ce que l’éco-prêt à taux zéro ?

L’éco prêt à taux zéro (éco-PTZ) représente une facilité de financement pour les ménages souhaitant améliorer l’efficacité énergétique de leur logement. L’éco prêt à taux zéro (éco-PTZ) est une avance de fond sans condition de revenus et pour lequel vous ne devez aucun intérêt. L’éco-PTZ  vous permet ainsi  de réaliser  des travaux de rénovation énergétiques à moindre coût et tout en préservant votre épargne.

 

Qui peut  bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ?

Tous les propriétaires peuvent bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) : propriétaires occupants ou propriétaires bailleurs.

Pour être éligible au prêt à taux zéro, deux conditions sont requises :

  • le logement à rénover doit être votre résidence principale ou celle de votre locataire (occupé au moins 8 mois par an)
  • le logement à rénover doit avoir été construit avant le 1er janvier 1990.

Si vous remplissez ces conditions, vous avez le droit à l’éco-prêt à taux zéro  (éco-PTZ) d’un montant allant de 10 000 à 30 000 euros maximum pour vos travaux de rénovation énergétique.

 

Quels sont les travaux financés par l’éco-prêt à taux zéro  (éco-PTZ) ?

L’éco-prêt à taux zéro  (éco-PTZ) vous permet de financer les travaux de rénovation énergétiques, ainsi que les coûts induits tels que :

  • les dépenses d’assurances liées à la maîtrise d’oeuvre
  • les dépenses de maîtrise d’oeuvre : études, architectes, etc
  • les travaux touchant à la rénovation énergétique de votre habitation: remise en état de l’étanchéité , remise en état de la plomberie, remise en état de la peinture…

 

Quelles sont les conditions permettant de bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro ?

Pour obtenir l’éco-prêt à taux zéro, les travaux de rénovation énergétiques doivent remplir l’une des conditions suivantes :

  1. Les travaux doivent concerner un bouquet de travaux composé d’au moins deux actions à visée d’amélioration des dépenses énergétiques, parmi les suivantes :

Travaux d’isolation

  • isolation de la toiture
  • isolation des murs extérieurs
  • isolation fenêtres et portes donnant sur l’extérieur

Travaux de chauffage

  • installation d’un système de chauffage utilisant des énergies renouvelables
  • installation d’un système d’eau chaude et de sanitaire utilisant des énergies renouvelables
  • installation ou remplacement d’un système d’eau chaude ou de chauffage

Travaux concernant le système d’assainissement

  • rénovation du système d’assainissement non collectif grâce à des dispositif non consommateurs d’énergie
  1. Les travaux réalisés doivent vous permettre d’atteindre une performance énergétique globale minimale selon les critères suivants :

  • 150 kwh/m2/an si la consommation énergétique de votre logement avant travaux était supérieure ou égale à 180 kwh/m2/an.
  • 80 kwh/m2/an si la consommation énergétique de votre logement avant travaux était inférieure à 180 kwh/m2/an.

La performance énergétique globale de votre logement est estimée à l’aide d’une étude thermique réalisée par un bureau d’étude thermique avant qu’un éco-prêt à taux zéro vous soit délivré.

 

Quels démarches entreprendre pour obtenir l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ?

Il est essentiel de choisir une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement ) pour avoir un éco-prêt à taux zéro durant les travaux de rénovation énergétique.

L’obtention de l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) n’est possible qu’en faisant réaliser vos travaux par une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement ). Même si vous êtes très doués de vos mains, la réalisation des travaux par vos soins ou par une entreprise non certifiée RGE, ne pourra vous permettre d’accéder à l’éco-prêt à taux zéro.

 

Comment déposer un dossier auprès de votre banque pour obtenir un éco-prêt à taux zéro ?

Rendez-vous dans votre banque munie d’un devis préalablement complété par l’entreprise choisie pour les travaux, ainsi que des pièces suivantes:

  • votre dernier avis d’imposition
  • la date de construction du logement à rénover
  • le justificatif de l’utilisation du logement en tant que résidence principale
  • le descriptif des travaux à réaliser adossé aux devis correspondants
  • les certificats RGE des entreprises choisis pour les travaux

 

Sur quelle durée s’étale l’éco-prêt à taux zéro ?

La durée de l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est comprise entre 3 et 15 ans pour les travaux de rénovation énergétique les plus lourds.

Alors, ayez une vision globale de l’amélioration de votre habitat et n’hésitez pas à vous renseigner sur les différentes aides disponibles pour vous aider à rénover votre habitat.

 

Un témoignage de Gisèle Menas de Carpentras : 

« J’ai hérité de la maison de mes parents il y a 32 ans maintenant. La maison date des années 30 et, régulièrement j’ai dû effectuer des remises aux normes diverses et variées, qu’elles soit liées à l’électricité (gros point faible de la maison) ou à l’installation de plomberie. Du coup, je n’envisageais pas d’effectuer d’autres travaux dans l’immédiat. J’ai entendu parler de ce prêt à taux zéro par des amis qui ont fait de lourds travaux pour isoler leur maison et je me suis renseignée auprès de ma banque. Nous avons alors regardé avec mon conseiller bancaire les conditions à remplir pour obtenir ce prêt à taux zéro. Il a fallu quelques démarches, certes, mais les entreprises consultées ont mis l’accent sur l’impact des économies engendrées par l’isolation de ma toiture et le changement de mes portes et fenêtres. La note était conséquente, mais plutôt que de repousser de quelques années ces travaux, j’ai décidé de profiter de cette aide. Bonne surprise, j’ai également pu prétendre à un crédit d’impôt sur une partie des travaux réalisées et à une somme remise par le magasin Leclerc pour les travaux visant la rénovation énergétique. Toutes les entreprises sollicitées devaient avoir le Label RGE et maîtrisaient les démarches. Alors, oui l’éco-prêt à taux zéro m’a demandé d’être regardante à l’entreprise choisie (RGE) et j’ai dû faire des démarches, mais au final pas si contraignantes que je pouvais le craindre. Une jolie opération et un confort gagné. La maison est mieux isolée et on le ressent nettement. » 

(Faites-nous partager vos témoignages sur la page facebook de la Confrérie des artisans de confiance ou sur notre mail : )