Comment devenir carreleur ?

Le métier de carreleur vous attire et vous souhaitez plus de renseignements sur cette spécialité de l’artisanat. Le Label Qualité « Artisan de Confiance » fait un point pour vous sur les diplômes requis pour devenir carreleur. Quelles sont les perspectives d’embauche ? Quels sont les avantages et les inconvénients du métier de carreleur ou carreleur mosaïste ? Quelles sont les évolutions possibles dans cette spécialité de l’artisanat. Nous répondrons à toutes vos interrogations ici. Devenir carreleur : guide pratique.

Découvrez le Label Qualité CAC Artisan de Confiance

Vous arrivez sur le site du Label Qualité CAC Artisan de Confiance pour la première fois ? N’hésitez pas à découvrir ce Label Qualité qui vous permet d’obtenir directement toutes les coordonnées des très bons artisans de chaque région.  Pas d’intermédiaire, ni de commission. Apprenez à choisir sereinement vos artisans grâce au Label Qualité « Artisan de Confiance » et découvrez avec quelle rigueur les artisans sont labellisés.

 La confrérie des artisans de confiance

Comment devenir artisan carreleur ?

Devenir carreleur est un réel métier d’avenir. Comme c’est le cas pour la majeure partie des spécialités de l’artisanat, les débouchés du métier de carreleur sont réels et en constante évolution chaque année.

Descriptif du métier de carreleur

devenir carreleur-France
Réalisation Carrelage Petit- Mouziers

Le métier de carreleur ou de carreleur mosaïste un véritable travail d’artiste. À la fois artisan, artiste et décorateur, le métier de carreleur est une spécialité de l’artisanat complexe et passionnante. La minutie et le perfectionnisme doivent être les qualités principales d’un carreleur.

Un carreleur intervient à la suite du gros-oeuvre pour assurer les finitions des murs et des sols, aussi bien en intérieur (cuisines, salles de bains, sols …) qu’en extérieur (terrasses, piscines…).

  • Le carreleur devra être minutieux lors de la prise de ses mesures et des niveaux afin de réaliser (au besoin) une chape parfaite qui lui servira à niveler à la perfection ses supports.
  • L’artisan carreleur poursuivra par la découpe et la pose du carrelage et/ou de la faïence, qu’il devra parfaitement coller.
  • Une pose minutieuse et parfaitement réalisée sera la seule garante de la durée dans le temps des carrelages.
  • Enfin, un bon carreleur terminera par la réalisation des joints de carrelage et de faïence. Etape capitale pour assurer un rendu parfait.

Le moindre problème dans la pose de carrelage ou les moindres défauts lors de la découpe du carrelage, ou lors de la réalisation des joints, et c’est la déception assurée. (Et le mécontentement du client à la clé).

Le métier de carreleur requiert de la patience, de la minutie et un esprit créatif développé. Un carreleur est le mieux placé pour conseiller son client sur les différents matériaux pouvant être utilisés et posés. Un carreleur doit donc connaître sur le bout des doigts les caractéristiques techniques des différents matériaux (carrelages, grès, ardoise, porcelaine, mosaïque…). Poser du grès cérame dans un garage accueillant des véhicules et c’est la catastrophe. Seul un professionnel du carrelage permettra par son expérience et ses conseils d’éviter ce type d’erreur. La connaissance des caractéristiques techniques des produits est un élément important dont le client devra tenir compte pour faire son choix.

Les conseils prodigués par un bon carreleur

devenir carreleur-France
Réalisation Carrelage Petit- Mouziers

Un carreleur qui peut conseiller sur les harmonies de couleurs a une jolie carrière devant lui. Les clients consacrent souvent un budget conséquent à l’enveloppe carrelage. Qu’il s’agisse d’une réalisation de salle de bain, de cuisine, du sol de leur intérieur ou de leur terrasse extérieure, ils veulent plus qu’un simple poseur de carrelage. Ils attendent plus et seront rassurés par un véritable professionnel à même de les guider, de les renseigner, de les conseiller.

 

Quelles sont les compétences et les qualités requises pour devenir carreleur ?

La minutie et le goût du travail bien fait sont nécessaires pour devenir un bon carreleur. Votre force de proposition et les conseils que vous pourrez prodiguer à vos clients pourront faire toute le différence. Un carreleur est à même de travailler tellement de matériaux, tant au niveau mural qu’au niveau des sols, qu’une bonne connaissance des caractéristiques techniques des produits conseillés à la pose sera nécessaire. Il faut donc pouvoir allier technicité et aspect commercial. Un client sera friand des conseils d’un artisan carreleur qui maîtrise les différents matériaux et saura orienter son choix, tant au niveau esthétique qu’au niveau technique. Beaucoup de nouveaux produits apparaissent chaque année. Il faudra être à la page et s’intéresser de près à ces innovations.

Quels diplômes permettent de devenir carreleur ?

Différentes cursus permettent de devenir carreleur. Que vous soyez jeune ou que vous soyez déjà adulte et pensiez à une reconversion, différentes voies sont possibles:

  • Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP)
  • Baccalauréat Professionnel (BAC PRO)
  • Brevet Professionel (BP)
  • Brevet d’Etudes Professionnelles (BEP)
  • Brevet de Technicien Supérieur (BTS)
  • Diplôme des Métiers d’Arts (DMA)
  • AFPA

Formation pour débuter le métier de carreleur après la 3ème collège:

  • CAP carreleur mosaïste
  • BEP Finitions carrelage mosaïque

Après un CAP:

  • BP carreleur mosaïque (possibilité de le réaliser en apprentissage)
  • Bac pro aménagement et finition du bâtiment

Après un Brevet Professionnel ou Baccalauréat (BAC +2)

  • DMA décor architectural option décor du mur
  • BTS aménagement et finition

Quelles sont les perspectives d’évolutions après quelques années d’expériences au poste de carreleur ?

Après un poste comme carreleur, il y a différentes possibilité d’évolution:

  • Se mettre à son compte
  • chef d’équipe
  • conducteur de travaux
  • chargé d’affaires
  • métreur
  • chef de travaux
  • maître d’oeuvre

Il est plus facile d’obtenir ces postes avec un BAC+2 type Brevet de Technicien Supérieur Aménagement et finition car vous aurez des connaissances plus approfondies dans ces secteurs.

Quels sont les avantages du métier de carreleur ?

Les avantages du métier d’artisan carreleur peuvent être communs à beaucoup de spécialités de l’artisanat. Un point ici des avantages qui vous attendent si vous souhaitez devenir carreleur.

Comme beaucoup de métiers de l’artisanat, le métier d’artisan carreleur est un métier complet et très enrichissant.

Carreleur intervenant en rénovation

  • devenir carreleur-France
    Réalisation Petit Carrelage- Mouziers

    Un carreleur qui travaille en rénovation est en permanence au contact du public. Le client fait part de ses envies. Au carreleur d’évoquer les contraintes techniques à respecter afin de rendre possible la réalisation demandée ou de lui proposer une alternative.

  • Les travaux de carrelage aujourd’hui permettent parfois de réaliser de pures merveilles esthétiques. Les fournisseurs offrent maintenant des carrelages au rendu exceptionnel et un carreleur travaille chaque fois sur des réalisations uniques. Il est possible de poser dix fois le même carrelage, mais les frises ajoutées, les différentes techniques de poses, la disposition de la faïence et l’intégration du travail du carreleur dans des esprit déco différents donneront à chaque fois des résultats personnalisés.

Carreleur intervenant dans le neuf

  • Un carreleur qui intervient dans le neuf aura plutôt contact avec les maîtres d’oeuvres, les architectes et les autres artisans. Un artisan carreleur reste la majeure partie du temps entouré de professionnels avec assez peu de contact avec le client.

Le client sera d’ailleurs ici tant le professionnel que le propriétaire du bien dans lequel le carreleur travaillera. Certains artisans préfèrent cette facette loin du client final. Client dont le côté hésitant, et parfois pointilleux, pourra ne pas coller avec votre caractère.

 

Quels sont les inconvénients du métier de carreleur ?

devenir carreleur-France
Réalisation Alix Carissan- L’Hermitage

Il faut une forme physique optimale, car vous allez solliciter énormément votre corps. Malgré des améliorations grâce au matériel aidant au confort de travail et au transport des matériaux, de nombreux carreleurs rencontrent des douleurs physiques très gênantes :

  • problèmes de genoux
  • problèmes de dos
  • problèmes de canal carpien (paume de la main)…..

Pourquoi ces problèmes ?

Réfléchissez à la position habituelle des carreleurs. Souvent à genoux, à porter de lourdes charges (les cartons de carrelages à acheminer chez le client), à travailler courbé et/ou dans de mauvaises positions (sous des rampants, sous un escalier, dans des pièces exigües…).

Pourquoi des problèmes de canaux carpiens ?

Parce qu’à la pose, le carreleur appuie sur le carreau de carrelage avec la main fortement ou tape sur chaque carreau de carrelage avec la paume de la main ou le plat de la main. Ce qui a pour conséquence d’écraser le canal carpien.

Les symptômes ?

Fourmillements, perte de sensation au bout des doigts… La solution quand le canal carpien est trop abîmé ? L’opération… Donc veillez à vos habitudes de travail.

La bonne forme physique au départ est donc très importante. Votre entretien physique tout au long de votre carrière l’est aussi. Musclez-vous pour rendre votre quotidien plus aisé et pensez à vos postures. Votre médecin saura vous conseiller.

Le carreleur est soumis s’il travaille en extérieur aux aléas climatiques.

 

Les différents types de travaux que peut réaliser un carreleur :

  • devenir carreleur-France
    Réalisation Olivier Vauclin- Lannion

    réalisation de ragréage

  • réalisation de chape sèche
  • réalisation de chape liquide/chape traditionnelle
  • réalisation de dalle ciment
  • pose de carrelage
  • pose de faïence
  • pose galets
  • pose de mosaïque
  • pose de frise
  • réalisation de cuisine
  • réalisation de salle de bain
  • aménagement de salle de bain
  • pose de pierre de parement
  • pose d’ardoises, de grès cérame et cérame émaillé
  • Réalisation de cloisons sèches (pour certains carreleurs)
  • Rénovation d’anciens carrelages, sols
  • Réalisation de terrasse
  • Réalisation de plâtrerie traditionnelle (pour certains carreleurs)
  • travail et pose de terre cuite, de pâte de verre, de lave émaillée (pour certains carreleurs)
  • intervention sur piscines et façades
  • pose d’isolant acoustique
  • pose d’isolant thermique
  • Béton ciré (pour certains carreleurs)
  • Revêtement résine (pour certains carreleurs)

Avoir la main sur le rendu final des travaux

 

devenir carreleur france
Réalisation Petit carrelage- Mouziers

La plupart des carreleurs interviennent après le maçon, le plâtrier, l’électricien, en même temps ou presque que le plombier/chauffagiste et le menuisier.

Un carreleur ou artisan carreleur intervient donc sur le résultat final des travaux commandés par le client. En tant que carreleur vous aurez peut être réalisé les travaux de préparation à la pose du carrelage ou de la faïence en ayant effectué la chape ou autre support. Mais c’est votre travail qu’aura sous les yeux votre client chaque jour.

Ce carrelage qu’ils ont du mal à choisir et dans lequel ils ont mis leur budget, c’est vous qui allez lui faire prendre vie. De mauvaises finitions et c’est la déception pour votre client. Alors pensez à la joie que le travail bien fait va représenter pour lui. Et faites-vous plaisir en lui conseillant de belles harmonies de carrelage, de faïences, de mosaïque et de galets.

Son plaisir peut très vite devenir votre plaisir. Un bon carreleur est toujours très fier de ses réalisations. Ce sont les goûts de vos clients, mais des fois ce sont vos conseils qui ré-orientent toute la décoration de la pièce travaillée.

Quelles sont les perspectives d’embauches en tant que carreleur ?

L’artisanat a besoin de professionnels pour compenser les départs en retraite des artisans en activité à l’heure actuelle et cette branche de l’économie française fonctionne encore très bien. Le métier de carreleur est l’un des métiers les plus recherchés, que ce soit dans les entreprises artisanales ou les plus grosses structures proposant aux clients des services de décoration intérieure et décoration extérieure.

Comme pour tous les métiers de l’artisanat, le métier de carreleur évolue. ll ne suffit plus d’être un bon technicien, un bon manuel comme le disaient les anciens. Heureusement, la croyance selon laquelle les mauvais élèves à l’école deviennent manuels et donc artisans est loin. Car qui peu se targuer d’être compétents au niveau technique, commercial, administrativement parlant et au niveau organisation ? Comme nous l’avons évoqué précédemment, les qualités requises pour devenir un bon carreleur sont nombreuses et non données à tout le monde.

Être carreleur, un métier dur mais un métier de plaisir

Devenir carreleur n’est pas simple mais si vous aimez ce métier, vous trouverez un réel plaisir à le pratiquer. Vous interviendrez sur différentes phases des travaux des clients, ce qui ne rend jamais monotone l’activité de carreleur. Tantôt la réalisation d’une chape, tantôt une pose de carrelage et une pose de faïence…. Les tâches sont diverses et variées.

En conclusion

Devenir carreleur est un vrai beau métier. Les compétences techniques et la recherche de l’esthétisme sont au cœur de la préoccupation et du quotidien des bons carreleurs. Le travail d’un bon carreleur doit respecter les normes en vigueur en ce qui concerne la pose, mais aussi l’accessibilité, le renouvellement d’air et l’isolation thermique et acoustique.

Alors, si vous avez envie de vous essayez à ce métier d’avenir et que vous êtes minutieux, vous avez peut être trouvé là un très beau métier à côté duquel il serait dommage de passer. Rencontrez des carreleurs, faites des stages et lancez-vous.