Comment devenir charpentier ? Quelle formation suivre pour devenir charpentier ?

comment devenir charpentierVous souhaitez savoir comment devenir charpentier ? Spécialité très riche et offrant de belles perspectives avec la perspective nouvelle des écoconstructions, le métier de charpentier est une profession dans laquelle on conçoit, on fabrique et on pose les ossatures des bâtiments. Qualités d’un charpentier ? Domaine de compétences ? Conditions de travail ? Le Label Qualité « Artisan de Confiance » vous présente le métier de charpentier, ses avantages et ses inconvénients  ses contraintes, ses exigences mais aussi ses perspectives. Comment devenir charpentier : suivez le guide.

 

Découvrez le Label Qualité « Artisan de Confiance »

Vous arrivez sur le site du Label Qualité « Artisan de Confiance »  pour la première fois ? N’hésitez pas à découvrir ce Label Qualité national qui distingue pour vous les très bons artisans recommandés par leurs clients et dont le sérieux a été rigoureusement vérifié.  Il y a désormais a les professionnels qui se disent « Artisan de Confiance » et ceux qui le prouvent. Apprenez à choisir sereinement vos artisans grâce au Label « Artisan de Confiance » et découvrez avec quelle rigueur les artisans sont labellisés.

 Label Qualité Artisan de Confiance

Devenir charpentier ?

De manière générale, le métier de charpentier concerne la conception et la mise en place de la structure du bâtiment sur laquelle reposera la toiture et les menuiseries.

A la question « comment devenir charpentier« , il est important de préciser dans la réponse que le métier revient donc à prendre en charge la réalisation de tout type d’éléments porteurs : la charpente, le plancher, mais aussi les ossatures bois.

Ainsi, à partir d’un plan pré-établi, le charpentier doit se charger de la conception, de la découpe des pièces, de l’assemblage et de la pose. Cette spécialité de l’artisanat nécessite donc de posséder de multiples compétences.

Quelles sont les qualités d’un charpentier ? Ou du moins, quelles sont celles requises pour devenir un très bon charpentier ? Faites-vous une idée du métier de charpentier grâce au Label Qualité « Artisan de Confiance » et découvrez comment devenir charpentier.

Comment devenir charpentier : découvrir le métier 

Si la majorité des ossatures sont en bois, il faut savoir que d’autres matériaux ont cependant fait leur apparition. Le métier de charpentier évolue donc vers une nécessité de maîtriser le façonnage et l’assemblage d’autres matériaux tels que le composite, le verre, le métal, l’aluminium, le PVC…

En choisissant le métier de charpentier et en vous demandant comment devenir charpentier, vous serez amené à comprendre que la spécialité demande de savoir réaliser aussi bien des charpentes en bois que des charpentes métalliques. Devenir charpentier vous permettra de diversifier votre activité en passant de projets de toitures d’immeubles, à celles de hangars ou de bâtiments industriels . Cependant, le métier de charpentier ne se limite pas aux toits, vous pourrez être amené à concevoir des pylônes, des ponts, des passerelles, mais aussi à participer à la construction d’ouvrages très différents tels que des hangars agricoles, chalets, escaliers ou bateaux.

Même si la construction et la réparation de bateaux est un domaine à part. Le charpentier de marine, dans ce cas particulier, s’occupe de la coque du bateau, des parois, du calftage mais aussi de l’aménagement intérieur.

En ce qui concerne la spécificité des charpentes métalliques, certaines entreprises en ont fait une véritable spécialité. Libre à vous de choisir la spécialisation ou de vous former aux différents matériaux, ce qui requiert une plus grande adaptabilité. Nous parlons ici de faire preuve d’une nécessaire adaptabilité, nous reviendrons plus en détails sur les qualités d’un charpentier.

Comment devenir charpentier : intervenir sur toutes les étapes de la conception d’une charpente

En devenant charpentier, vous aurez la chance de travailler sur les différentes étapes de la conception des ossatures, des tâches aussi diverses qu’enrichissantes. Les qualités du charpentier doivent donc être larges. Le charpentier est, en règle générale, présent à toutes les étapes du processus, mais il arrive qu’il se spécialise dans un certain type de tâche.

  • comment devenir charpentierA partir des plans de l’architecte, le charpentier réalise le tracé de son ouvrage. Ce qu’on appelle l’épure : il trace chaque élément de l’ouvrage. Il réalise ses dessins en grandeur nature ou bien il réalise des dessins assistés par ordinateur (CFAO). Toute la conception et tous les calculs doivent se faire dans le respect des réglementations en vigueur. Il choisit en conséquence les matériaux les plus adaptés.

  • Il doit assurer le façonnage des différents éléments qu’il a tracé. Cette découpe se réalise dans les ateliers de l’entreprise à l’aide de machines.

  • Après cette étape, un essai d’assemblage doit être effectué. Il faut vérifier l’assemblage et apporter de possibles corrections.

  • Le transport doit être ensuite assuré.

  • Enfin l’étape décisive : le montage. Le charpentier doit assurer le levage, l’assemblage et la fixation des différents éléments.

Qualités d’un charpentier et compétences requises

Avec des tâches aussi diverses à exécuter, devenir charpentier requiert des compétences et des qualités précises. Quelles qualités doit présenter un charpentier pour qu’il se fasse en nom ? Quelles sont les qualité spécifiques requises pour devenir charpentier ?

  • comment devenir charpentierUn charpentier doit savoir travailler en hauteur. Pour devenir charpentier, il est alors primordial de ne pas craindre le vertige.
  • Un charpentier doit être en excellente condition physique. Un charpentier sera régulièrement confronté à des tâches effectuées dans des positions inconfortables, sa musculature doit compenser les efforts demandés.
  • Un charpentier doit être polyvalent. Le métier de charpentier évolue et beaucoup d’artisans se spécialisent dans la conception et la découpe des charpentes. Il est donc possible de se tourner vers l’usine de fabrication lorsque vous avez affaire à une entreprise importante.
  • Autre qualité du charpentier : avoir une bonne lecture des plans et des croquis.
  • Le métier de charpentier demande un bon sens de la géométrie et de la projection dans l’espace pour une lecture rapide des plans. Il s’agira également d’estimer les volumes et les dimensions.
  • En devenant charpentier, il vous sera de plus en plus demandé d’avoir des compétences en dessin industriel. Il est aujourd’hui nécessaire de savoir maîtriser un ordinateur et les logiciels propre à cette spécialité. Le dessin étant souvent assisté par le CFAO ( Conception et fabrication assistées par ordinateur).
  • Le métier de charpentier nécessite deux qualités indispensables : la précision et la minutie.

Quelles autres qualités du charpentier rejoignent les qualités d’autres métiers du bâtiment ? 

Devenir charpentier demande des qualités communes à d’autres métiers, mais néanmoins indispensables.

  1. Le métier de charpentier nécessite de savoir travailler en équipe.
  2. Devenir charpentier nécessite d’avoir une bonne connaissance des matériaux : leur résistance, leur dureté, leur technique de façonnage.
  3. Autre qualité du charpentier très importante : être rigoureux.
  4. Enfin devenir charpentier requiert certaines qualités physiques. Même si le métier a évolué, le charpentier soulèvera de lourdes charges. Il devra avoir une bonne résistance physique en travaillant dehors et en hauteur.

Quelles sont les conditions de travail d’un charpentier ?

comment devenir charpentierLes conditions de travail d’un charpentier méritent d’être évoquées de part la diversité du métier. L’exercice du métier de charpentier se déroule dans différents contextes et environments. Intérieur et extérieur. Les différentes étapes de la conception à la pose changent ainsi les conditions de travail du tout au tout.

La conception se déroule en bureau, la production et la réalisation en atelier et enfin le reste du travail se déroule en chantier.

Le charpentier évolue dans un environnement parfois bruyant, nécessitant le port de protections individuelles. La phase de travail en hauteur est une étape primordiale et parmi les plus dangereuses. Il sera primordial de minimiser les risques afin d’éviter tout accident, que ce soit avec les machines ou en altitude. Cela nécessite une rigueur et un respect des consignes de sécurité les plus parfaites possible.

En ce qui concerne les conditions de travail d’un charpentier, il est important de noter qu’il sera amené à travailler sous la pluie et le froid, autant que sous des chaleurs écrasantes. Selon les matériaux utilisés et assemblés, les conditions climatiques renforceront encore la dureté de l’exercice de ce métier d’extérieur.

Diplômes pour devenir charpentier : quelle formation suivre pour devenir artisan charpentier ?

Pour devenir charpentier, plusieurs voies sont possibles :

  • Le CAP en 2 ans, dès la fin de la troisième

Plusieurs spécialités au choix : charpentier bois, constructeur bois, réalisation en chaudronnerie industrielle, charpentier maritime.

  • Bac Pro

Plusieurs filières : intervention sur le patrimoine bâti, technicien constructeur bois, technicien de fabrication bois et matériaux associés, ouvrages du bâtiment : métallerie, technicien en chaudronnerie industrielle.

  • BP (Brevet professionnel)

L’étudiant aura alors le choix entre deux filières : soit charpentier bois, soit charpentier maritime.

  • Des poursuites d’études possibles avec le BTS

Plusieurs filières : charpente couverture, systèmes constructifs bois et habitat, construction métallique, conception et réalisation en chaudronnerie industrielle.

Après la découverte du métier de charpentier, des évolutions dans sa carrière sont possibles. En usine, un ouvrier peut devenir chef d’équipe ou chef d’atelier. Sur le terrain, il est possible pour un charpentier de devenir chef de chantier. Certains charpentiers qualifiés peuvent aussi postuler à des postes dans des bureaux d’études. Enfin, il y a la possibilité de s’installer à son compte, mais aussi d’évoluer vers des domaines voisins : constructeur bois, coffreur ou couvreur pour ceux qui aiment particulièrement travailler sur les toits.

Le métier de charpentier : le marché du travail et ses perspectives

comment devenir charpentierDans le métier de charpentier bois, tous les signaux sont au vert. Il y a de belles perspectives, que ce soit pour les charpentes traditionnelles ou la rénovation et conservation de bâtiments historiques. Il faut également noter, qu’avec une mise en valeur du développement durable, les écoconstructions en bois sont en plein boom.

Le charpentier devra s’adapter et maîtriser les compétences d’isolation, d’étanchéité, d’acoustique ou encore de construction antisismique. Le bois en tant que matériau a le vent en poupe et est en quête de nombreux professionnels qualifiés.

Concernant le domaine de la charpente métallique, les employeurs sont à la recherche de spécialistes qualifiés. Il sera de plus facile de rentrer dans des PME de la métallurgie ou dans le domaine du BTP avec de solides qualifications. Pour terminer, les perspectives sont plus limitées dans la charpente maritime. Il y a moins de chantiers, mais il reste tout de même des perspectives en terme de besoin dans la réparation.

Le salaire d’un charpentier. Combien gagne un charpentier, quel est son salaire au début puis au fil des années ?

Pour un charpentier rentrant sur le marché du travail, le salaire brut est bien souvent égal au SMIC, soit 1480,27 € en 2017. Naturellement, les salaires peuvent évoluer en fonction des postes occupés et de l’expérience. Un charpentier expérimenté touche en moyenne entre 1700€ et 2000€ net. En fonction de la taille de la structure dans lequel le charpentier évolue ou s’il s’est installé en tant qu’artisan à son compte, les fluctuations sont importantes;

Alors pourquoi ne pas devenir charpentier ?

En devenant charpentier, vous occuperez un rôle clé dans la construction d’une maison ou de tout autre bâtiment. Le métier de charpentier permet de suivre un chantier de sa conception à sa mise en œuvre. C’est donc une profession passionnante qui offre la possibilité d’effectuer diverses tâches et de valoriser toutes ses qualités. La grande richesse du métier réside dans la grande polyvalence qu’il nécessite. Alors, si le métier de charpentier vous fait envie, n’hésitez pas à vous tourner vers ce métier traditionnel d’avenir !